Les SCPI peuvent désormais détenir des parts d'autres SCPI ou des terrains à bâtir.

Plusieurs modifications ont été apportées à la règlementation des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI). En effet, la transposition de la directive européenne "AIFM" par l'ordonnance n° 2013-676 et le décret n° 2013-687 du 25 juillet 2013, a modifié l'objet et l'activité des SCPI.

Autrefois limitée exclusivement à l'acquisition et à la gestion d'un patrimoine immobilier locatif, la SCPI peut désormais acquérir des terrains à bâtir en vue de construire pour donner en location. Cependant, l'acquisition de terrains constructibles est limité 10 % de la valeur vénale du patrimoine immobilier de la société.

Par ailleurs, les SCPI sont expressément autorisées à détenir des parts d'autres SCPI, des parts ou actions d'OPCI (professionnels ou non), et des parts d'organismes de droit étranger ayant un objet équivalent, quelle que soit leur forme. Comme pour l'achat de terrains à bâtir, les titres détenus par la société ne doivent pas représenter plus de 10 % de la valeur vénale du patrimoine immobilier de la SCPI.


Source : Le Particulier.fr

Plaisir Immobilier Prévoyance Gestion Privée
Gestion Privée Prévoyance Immobilier Plaisir
Contact
Accueil

                Dépêches

Portrait

« Le risque, c’est de ne pas savoir ce que vous faites.»  

Warren Buffett