L’acquisition de flacons

Faut il encore acheter ?

Achetée en primeur 35 euros en 1989, une bouteille de château-Haut-Brion premier cru classé se revend aujourd'hui 1300 euros  soit  une mise initiale multipliée par 37 en 23 ans…et un rendement annuel supérieur à  17 %. !  Mais une telle rentabilité n’est pas l’apanage de tous les vins et pour d’autres les performances passées ne préjugent pas des futures. Reste qu’il existe encore des domaines en devenir et d’autres que les spéculateurs, les collectionneurs et les consommateurs souhaiteront toujours se procurer à n’importe quel prix!  Sachez aussi garder la tête :

Pour limiter ces écueils, il existe plusieurs possibilités.  Parmi elles, l’acquisition de grands crus  au travers de plateforme du type Liv-Ex.  Né en  1995 le Liv-ex est composé de plusieurs indices, les 2 principaux étant le Liv-ex 100 (les 100 et 50 vins les plus négociés).

Bien que l’’offre soit imitée sur les Grands Crus classés – éligibles à l’investissement - face à une demande qui ne cesse de croître, ce marché peut être volatile ( certes à des niveaux bien moins élevés que celui des marchés boursiers), d’où l’importance de ne pas investir avec un horizon court terme.

« La compétition pour mettre la main sur les plus grands vins du monde augmentera de façon exponentielle : les vins dont la production est la plus limitée deviendront encore plus coûteux et plus difficiles à obtenir. L’intérêt croissant pour les vins en Asie, en Europe de l’Est et en Russie va rendre les choses encore pire. Il y aura des guerres de mises lors de ventes aux enchères pour les vins hautement louangés à production limitée ».

Robert Parker/The Wine Advocate, Octobre 2011


La constitution d’une cave clef en main

Tout comme un fonds d’actions, il est préférable de diversifier son allocation. Coté flacons, on s’ intéressera aux pays, aux régions, aux appellations puis aux domaines-parcelles. Si il est parfaitement possible de se constituer soi-même sa cave, tout comme gérer son portefeuille d’actions, il existe aussi des solutions de « délégation » à des spécialistes qui offrent de nombreux intérêts. Il faut d’abord savoir que ces professionnels ont souvent des allocations de grands crus auxquels un investisseur n’aura pas accès. Sans évoquer les différences de tarification. Dans un second temps, une bonne gestion, nécessite de pouvoir vendre ses bouteilles au bon  moment, au bon endroit. Cela demande non seulement une bonne connaissance oenologique, mais aussi une bonne maîtrise du marché, et un réseau. Dans le cadre d’un investissement, il est sans doute préférable de s’adresser à un spécialiste, sachant qu’aujourd’hui beaucoup d’entre eux vous conseilleront aussi sur les bouteilles de votre cave à consommer pour votre plaisir.



Fiscalité


Dans le cas de revente de vos flacons, il y aura :

Enfin, au niveau successoral, le vin est intégré à sa valeur vénale à l’actif successoral.


Nous proposons à nos membres de leur trouver leur(s) précieux flacons et d’accéder à  des partenaires privilégiés  (négociants, stockage, ventes aux enchères, évaluation de cave, constitution de cave)



Cotations des vins

Les cotations Liv-EX

Le site Idealwine

L’expertise Hedonys Patrimoine

Nous disposons de l’expertise et de partenariats de référence dans le domaine des  vins et de la constitution de caves sur mesures.  

Nos services sont disponibles dans le cadre de la Gestion de Patrimoine pour nos clients.

Pour en savoir plus,  contactez nous

- Durée : Moyen/long terme
- Risque : Moyen
- Fiscalité : favorable

- Plaisir : ***


Contact
Gestion Privée

« Le risque, c’est de ne pas savoir ce que vous faites.»  

Warren Buffett

 Di-vins  Nectares

Flacons GFV Fonds Divers

Le Comptoir

Assurance Vie
Accueil
Plaisir
Plaisir Fonds investis en vins GFV Flacons Accueil Vin