L’investissement en voitures de collection figure comme l’un des plus original. C’est certes un placement qui ne rapporte pas de revenus mais qui  permet d’allier plaisir et plus value pour les modèles les plus recherchés. Un marché porteur avec des ventes records.

En France, la maison d'enchères Artcurial Motorcars, spécialisée dans le domaine, a réalisé pour 24 millions d'euros de ventes au premier semestre 2012, une hausse de plus de 30% comparée à la même période de l'année précédente.

La cote de la plupart de ces voitures ne cesse de grimper. Une Ferrari 250 California de 1959 s'est ainsi vendue cette année 4,5 millions d'euros, un record en France. En 2004, un modèle de ce type valait dix fois moins cher. Même inflation pour les Lamborghini Miura SV, qui peuvent trouver preneur à plus d'1 million d'euros, contre 150.000 euros au milieu des années 2000.

Si ces modèles de légende sont réservés aux richissimes collectionneurs, une mise de 5.000 à 10.000 euros suffit pour espérer dénicher de bonnes affaires. Il faut alors investir dans des modèles "grand public" ayant marqué les générations : «  En achetant une voiture ancienne en bon état, même sans dépenser des fortunes, il est rare de perdre de l’argent à la ­revente. Le meilleur exemple est ­celui des ­Citroën 2 CV et DS. Il y a dix ans, la première se « touchait » pour une bouchée de pain. ­Aujourd’hui, une 2 CV Charleston d’origine dépasse les 8 000 euros. Plus parlant encore, le cas de la DS. Une simple berline cotait 3 000 euros à la fin des années quatre-vingt-dix. Lors de la vente Artcurial du mois d’octobre 2011, une DS 19 berline de 1961 est partie à 17 099 euros. Quant aux versions plus exotiques, un cabriolet DS 23 IE Chapron a été adjugé 344 850 euros il y a deux ans ! » (VSD, Novembre 2011)

Investir aujourd’hui sur des "youngtimers", (les modèles de collection de demain) c’est à dire dans les modèles des années 1980, trop vieux pour intéresser les concessionnaires, mais encore trop récents pour attiser l’intérêt des collectionneurs, est sans doute un pari judicieux.  Leur cote est en effet encore basse et on en trouve souvent en très bon état d’origine, comme la Peugeot 205 GTi.


En dehors de l’attrait plaisir, l’investissement dans une voiture de collection bénéficie de quelques avantages fiscaux notamment sur les plus-values et en matière d’ISF.

Pour définir un modèle de collection, le législateur utilise une série de critères listés dans le Bulletin officiel des impôts n° 131 du 4 août 2006 (page 8) . Est considéré comme tel un véhicule :


Différentes caractéristiques font le prix d’une voitures de collection :


Mais attention pour justifier l’immatriculation en « voiture de collection » (demande d'attestation auprès de la F.F.V.E.), il faut pouvoir justifier de l'origine du véhicule. La production des éléments d'origine du véhicule a été voulue par le législateur pour empêcher, autant qu'il se peut, l'immatriculation de véhicules volés. Dans le cas courant, c'est la remise de l'ancienne carte grise qui justifie de l'origine du véhicule et qui permet aux services d'immatriculation d'effectuer un contrôle avec le fichier informatique ou avec les registres d'immatriculation (en général disponibles sur microfilm à partir d'avril 1950).En l'absence de carte grise (disparue), l'ancien numéro peut permettre le même contrôle.


Tout véhicule de collection (répondant aux critères ci-dessus)  bénéficie de la fiscalité accommodante suivante :

Le nombre de collectionneurs en France est estimé à plus de 150000

Source : Fédération française des véhicules d ‘époque

L’expertise Hedonys Patrimoine

Nos services sont disponibles dans le cadre de la Gestion de Patrimoine pour nos clients.



Pour en savoir plus,  contactez nous

Un investisseur hollandais a acheté en 2002, la Ferrari GTO de l'ancien pilote automobile Stirling Moss, 8.5 millions de $, pour le revendre aux enchères, 35 millions de $ en juin 2012.

Fiscalité


La fiscalité sur les plus-values

Dans les hypothèses suivantes, la vente ne sera assujetti à aucune taxation lorsqu’elle concerne :  

Dans le cas ou le vendeur détient une preuve d’acquisition et procède à la vente avant 12 ans, il aura 2 options :

Si le vendeur ne possède pas la preuve d’acquisition (facture, certificat de vente), il fera l’objet d’une imposition forfaitaire de 5%  ( 4.5 %  de CSG+ 0.5 % de CRDS) sur la valeur de vente du véhicule quelle que soit la période de détention du véhicule.

Donation et Transmission:


Sauf en cas de donation à l'Etat ou à des musées municipaux, les voitures de collection ne sont pas exonérées de droits de succession.


Exonération totale à l’Impôt de Solidarité sur la Fortune :

En effet les véhicules de collections n’entrent pas dans l’assiette de l’ISF (au titre de l’article 885-1 du CGI)



Par dérogation aux dispositions légales réglementant le format des plaques d’immatriculation, un véhicule de collection peut conserver les plaques d’immatriculation avec un fond noir.


Contrôle technique : la périodicité des contrôles techniques des véhicules immatriculés avec la mention "véhicule de collection" est de CINQ ANS.

Prenez le plaisir sans les contraintes


Il existe d’autres moyens de profiter de  voitures de prestiges  (Ferrari, Aston Martin, McLaren …) , en s’inscrivant dans un club de passionnés tel que le Toys Club .













Le Toys-Club est un club d’amoureux des belles mécaniques … qui ne sont pas non plus insensibles aux arguments économiques … Si vous souhaitez  profiter d’un parc de voitures d’exception en fonction de vos besoins ou de vos, envies , sans les contraintes de l’entretien, de l’assurance, de l’amortissement, du parking …. Contactez les.

Contact

« Le risque, c’est de ne pas savoir ce que vous faites.»  

Warren Buffett

L’Automobile de collection : un créneau de placement original et une fiscalité accommodante


L’Atelier

Assurance Vie

Ces photos sont réalisées en trichromie directe, qui est le premier procédé photographique couleur (1868) donc totalement argentique, produite à l’aide de trois négatifs noir et blanc, filtrés à la prise de vue en rouge, vert et bleu.

Artiste : Domingos


lI n’y a plus une mais trois prise de vue par photographie.

C’est cette perturbation, cette petite étape supplémentaire, qui crée ce décalage temporel et chromatique que l’on

peut voir sur chaque image.


© Domingos

Art Vin Forêt Divers

Peinture, photo, sculpture, manuscrit ...

Fiscalité des plus-values très avantageuse.

Exonération d’ ISF

Valorisation de l’entreprise                  

GFF, Forêts, Viager


Réduction d’impôts

Fiscalité attractive

 Donation - transmission favorables

Allègement ISF             

Flacon, Cave, GFV, Vigne, Domaine ...

Fiscalité très avantageuse.

Donation - transmission favorables

Allègement ISF    

Autres


Automobile,

Horlogerie,

Hara,

etc


Accueil
Voiture Forêt et GFF Vin Art Plaisir Accueil Plaisir