Investissement locatif : des chiffres inquiétants...

L'investissement dans l'immobilier ancien s'est encore dégradée de 5,8 % sur l'ensemble du territoire entre les troisièmes trimestres 2013 et 2012 selon le réseau Century 21. La baisse est encore plus marquée  à Paris, où la part des investisseurs dans les acquisitions chute de 10,7 % entre les troisièmes trimestres 2013 et 2012. Principale raison : les mesures inscrites dans le projet de loi baptisé " Alur " pour le logement, récemment adopté par les députés. Il prévoit notamment d'instaurer un plafonnement des loyers quel que  soit le profil du bien (situation, rue, vue, étage, etc.) en se basant sur un loyer médian de référence,  un préavis réduit à un mois dans les zones tendues ou encore une exclusivité du paiement des honoraires de location. Tout cela s'ajoutant à des investissements Duflot peu attractifs.

Plus inquiétant pour les mois à venir,  la proportion des cadres supérieurs et professions libérales -les plus à même d'effectuer un placement dans la pierre à titre locatif compte tenu des prix prohibitifs de l'immobilier- s'effondre de 46 % sur douze mois. De quoi creuser davantage le  déficit de biens proposés à la location, sachant qu'il manquerait déjà aujourd'hui près de 1 million de logements pour répondre à la demande.


Plaisir Immobilier Prévoyance Gestion Privée
Gestion Privée Prévoyance Immobilier Plaisir
Contact
Accueil

                Dépêches

Portrait

« Le risque, c’est de ne pas savoir ce que vous faites.»  

Warren Buffett