C’est du coté de Bruxelles …

Dans le document qui retrace la «stratégie de politique économique de la France» transmis cette semaine à Bruxelles, le président de la République reconnaît que l'âge de départ à la retraite - effectif, mais pas légal - va faire un bond suite à l'allongement à 43 annuités de la durée de cotisation en 2035. «A terme un assuré qui débute sa carrière à 23 ans (c'est la moyenne en France) ne pourra partir à la retraite au taux plein qu'à partir de 66 ans », est-il écrit  page 21. Ainsi l'âge légal de départ est maintenu à 62 ans, mais l'âge effectif de départ à la retraite, qui constitue le critère déterminant au regard de la soutenabilité des finances publiques, devrait augmenter mécaniquement.

Du coté des nouvelles projections de finances publiques, a noter que Paris ramène le déficit public à 1,2% du PIB en 2017 et prévoit également un taux de croissance de 2% dès 2016.


Le 15 novembre, Bruxelles jugera la copie de 170 pages, comme celle des autres pays européens et en cas de «manquement grave» par rapport aux obligations du pacte de stabilité et de croissance, pourra demander une révision dans un délai de deux semaines.  



Plaisir Immobilier Prévoyance Gestion Privée
Gestion Privée Prévoyance Immobilier Plaisir
Contact
Accueil

                Dépêches

Portrait

« Le risque, c’est de ne pas savoir ce que vous faites.»  

Warren Buffett